Vous êtes ici

Éditorial
28/06/2019

Quelle technologie de soudage et d'assemblage convient le plus à votre appareil médical ? Partie I : sous la peau

La dernière génération de dispositifs sous-cutanés, comme les valvules cardiaques de rechange et les implants neurologiques, appartiennent à la Classe III et requièrent une herméticité et intégrité de joints de l'ordre de 100 pour cent. Pour y parvenir, les fabricants doivent intégrer la technologie de soudage et d'assemblage adéquate.

Prenons l'exemple du soudage à la molette, une étape importante pour garantir l'herméticité et la durée de vie de l'appareil. Les fabricants d'appareils ne manquent pas d'options, y compris le soudage au plasma et le soudage par faisceau d'électrons. Ces deux procédés sont relativement propres et peuvent donner de bons résultats, mails ils prennent du temps et requièrent des systèmes extrêmement complexes dotés de composants tels que les chambres à vide.

Une autre option, c'est le soudage par laser, une technique qui assure une précision égale ou supérieure tout en offrant des avantages importants : tout d'abord, il n'est pas nécessaire d'utiliser une chambre à vide ni d'autres éléments qui prennent beaucoup de temps. Le soudage par laser peut être effectué dans une atmosphère de gaz inerte. En général, le soudage par laser est plus rapide que d'autres options et produit des joints très fiables. Actuellement, les fabricants d'appareils médicaux optent pour le soudage par laser automatisé pour réduire les coûts et améliorer le contrôle du procédé de soudage.

De plus, les systèmes de soudage par laser de pointe sont souvent équipés de systèmes de vision qui améliorent les fonctionnalités d'automatisation. Les caméras du système de vision reconnaissent les pièces, identifient les zones de soudure et localisent la position optimale pour que le laser commence à assembler les pièces. À titre d'exemple, de nombreuses pièces de stimulateurs cardiaques sont pressées, et non usinées, pour que l'emplacement de l'interface varie. L'alignement manuel peut prendre plusieurs minutes pour chaque appareil. Les systèmes de vision et les algorithmes logiciels faits sur mesure des systèmes de soudage par laser d'Amada Miyachi Europe réduisent la tâche à quelques secondes.

En outre, le laser est plus flexible. Prenons l'exemple de la production d'hypotubes. Le procédé requiert des fonctionnalités de micro-usinage dans un tube, aussi connues sous le nom de bout de cathéter. Le bout est ensuite soudé à un autre fil ou tube, connu sous le nom de moyeu. Les machines laser peuvent à la fois couper et souder le métal. En fait, les systèmes autonomes peuvent eux aussi effectuer le marquage et l'ablation de revêtements. Les systèmes de soudage par laser sont efficaces pour souder certains types de stents, pompes à médicaments, valvules implantables et d'autres appareils d'assistance vitale.

Il est important de noter que le soudage par laser n'est pas nécessaire pour chaque appareil invasif, ni pour chaque joint utilisé dans la fabrication de ce dispositif. Pour souder les piles à l'intérieur de stimulateurs cardiaques, par exemple, le soudage par résistance est couramment utilisé. Dans la Partie II de ce blog, nous allons examiner quelle technologie de soudage ou d'assemblage convient le mieux aux appareils qui ne sont pas utilisés sous la peau, mais qui sont plutôt du type prêt-à-porter. De quelle façon les moniteurs prêts-à-porter et les montres intelligentes restent-ils unis ?


Upcoming events

  • Productronica 2019
    12/11/2019 - 15/11/2019

    Messe München

    Salle B2 Booth 312

  • Precision Fair 2019
    13/11/2019 - 14/11/2019

    Veldhoven

    Pays-Bas

    Hôtel Koningshof

Solutions personnalisées

Envoyez-nous votre échantillon et nous développerons une solution personnalisée

Votre échantillon